Connectez-vous S'inscrire
   
Facebook
Twitter
Pinterest
Foursquare
Netvibes
Rss
Jeudi 2 Octobre 2014


Lundi 7 Mars 2011 - 11:50

Catherine Lara : la chanteuse au violon en concert à Yutz

Une artiste vraiment hors paire


par Muriel Charles



Catherine Lara est de retour en Lorraine. Le 8 mars 2011, entourée de deux musiciens, elle présentera son spectacle à l'Amphy de Yutz (57). L'occasion de retrouver l'artiste qui a su traverser les années et les modes, en s'inspirant de genres musicaux divers, tout en restant fidèle à ses choix. La chanteuse à la voix grave mais sensuelle et son violon nous feront une nouvelle fois vibrer grâce à leurs mélodies qui se gravent dans le cœur du public.


Catherine Lara : la rockeuse à la voix de velours. - ©LPC | DR
Catherine Lara : la rockeuse à la voix de velours. - ©LPC | DR
La Plume Culturelle :Pouvez-vous nous présenter votre spectacle ?

Catherine Lara : Je serai accompagnée sur scène par deux musiciens : Thierry Eliez qui est un très grand pianiste, et Ludovit Kovak, un virtuose découvert par Yehudi Menuhin, qui joue du cymbalum, un instrument rare, aux sonorités originales et qui est un peu l'ancêtre du piano. Notre trio interprétera, dans un style acoustique et intimiste, un grand nombre de chansons de mon répertoire, comme "Nuit magique" ou "La rockeuse de diamants". En revanche, nous ne jouerons pas encore les morceaux de l'album que j'ai réalisé en hommage à Léo Ferré ; ceux-là feront partie du futur spectacle qui sera joué en avant-première à l'Alhambra à Paris, les 17 et 18 juin.

LCP : Justement, à propos de votre nouvel opus "Une voix pour Ferré" qui sortira le 14 mars, pourquoi avoir décidé de faire un album de reprises, et notamment de Léo Ferré ?

C.L : J'ai fait une trentaine d'albums environ, et j'avais envie de sortir un peu de mes propres créations. Et, comme j'ai une passion pour Léo Ferré qui a été mon parrain au début de ma carrière, je trouvais que c'était une bonne raison de lui rendre hommage. Mais, je ne voulais pas le copier. Alors, en travaillant sur ses chansons, je me suis rendu compte que ses mélodies avaient un univers très ibérique voire africain comme pour "c'est extra" par exemple. Comme mon univers musical tourne autour du World (musique du monde), j'ai décidé d'amener l'album dans ce sens, tout en respectant les textes et l'harmonisation de ses chansons. Je me suis d'ailleurs entourée de musiciens hors pair comme Juan Carmona qui vient d'être nommé aux Grammy Awards et qui est un talentueux guitariste andalou, et l'enregistrement a été réalisé de façon acoustique, pour bien faire ressortir les textes.

LPC : Outre votre nouvel album et ce spectacle, quels sont vos projets ?

C.L : Mon livre "Entre émoi et moi" (Éditions Michel Laffont) est paru le 24 février. Il s'agit d'une autobiographie, très différente de la première qui était composée, en grande partie, d'images et de bandes dessinées. Celle-ci est beaucoup plus intime et profonde. Même si je ne suis pas passéiste, j'ai voulu parcourir plus intensément mon passé et mes souvenirs, en parlant de la beauté des choses surtout. Ce livre est une sorte de thérapie pour moi, au final, et l'on y découvrira des parties méconnues de ma vie. Sinon, je vais également présenter l'Eurovision en compagnie de Laurent Boyer. On a pensé à moi car je suis musicienne, ce qui me permettra de pouvoir donner un jugement musical, et non pas simplement des critiques acerbes sur des physiques ou des façons de chanter. Le tout, bien évidemment, en gardant une certaine pointe d'humour et de légèreté.

LPC : On connaît vos orientations sexuelles, ou sensuelles comme vous le soulignez. Quel est votre avis sur le mariage gay ou l'adoption homoparentale ? Et avez-vous ressenti de l'animosité dans le milieu culturel face à vos choix sexuels ?

C.L : Pas de l'animosité mais plutôt de la curiosité... malsaine. Le fait de vivre un peu différemment intrigue. On vit aujourd'hui dans un monde où on recherche le côté dérangeant des personnalités, plutôt que ce qu'il y a de plus beau en elles. Quand j'ai débuté ma carrière, les gens étaient davantage bienveillants, alors oui, ça me pose quelques problèmes car je suis pacifique et je n'aime pas la méchanceté. De plus, l'homosexualité a bien plus à voir avec l'amour que la sexualité proprement dite. Je prône simplement la tolérance. En ce qui concerne le mariage gay et l'adoption, je vis avec la même femme, dont je suis très amoureuse, depuis 15 ans et pourtant, je ne partage pas ces souhaits. En revanche, je suis pour le PACS et toutes les facilités sociales proposées aux couples gays.

Contact et renseignements :
L'Amphy
126 rue de la République - 57970 YUTZ

Tél. : 03 82 56 14 15 - fax : 03 82 56 00 22
Le site Internet : www.lamphy.com   - courriel %20

Catherine Lara en concert le mardi 8 mars 2011 à l'Amphy de Yutz
Son site Internet : www.lalapassion.fr


Notez

              


Nouveau commentaire :
Pour info :
Un modérateur est susceptible de supprimer, préalablement à sa diffusion, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi. Merci de votre compréhension.

Votre commentaire sera également publié dans le forum du site afin de lancer un sujet de discussion.

Musique | Arts & Expos | Spectacles | Littérature | Voyages | LPC, la revue | Rédaction | LPC TV | Le portrait de la semaine | Chroniques










Karine
dvuc-mde-nancy-contact@univ-lorraine.fr
jmleglise
livres
gasri
laetitea
CHATPITRE
HalleVerriere
MuseeSarrebourg
irleau
lesportesvives
Helissenalain
Cyndy
LPC57
brunoaltmayer
juzaklo
annelaure_O
EvelyneMeyer
JonathanEckly
Manigance
ulil
Angelys
BANDROLIEN
Jerome
olievin
MUSICROCK
juzaklo1
Camille57640
mpmazzarini
Jeremy