Connectez-vous S'inscrire
   
Facebook
Twitter
Pinterest
Foursquare
Netvibes
Rss
Vendredi 22 Août 2014


Mercredi 11 Juillet 2012 - 10:31

Le Voodoo Clan entre en piste

Epaulé par Moselle Arts Vivants, le groupe messin prend son envol





Le 28 juin dernier, le président de Moselle Arts Vivants Jean-Claude Cunat, a dressé un état des lieux du dispositif « Multipistes ». A travers lui, le Conseil Général de Moselle accompagne chaque année un groupe de musique actuelle dans sa démarche artistique et professionnelle. Après avoir mis le pied à l'étrier aux Yupps, Multipistes donne un coup de pouce aux Voodoo Clan, qui passeront eux-mêmes le relai à The Yokel.


Cette année, le Voodoo Clan était au coeur du dispositif Multipistes. Il passera bientôt la main à The Yokel.- © LPC | Anne-Laure Oeslick
Cette année, le Voodoo Clan était au coeur du dispositif Multipistes. Il passera bientôt la main à The Yokel.- © LPC | Anne-Laure Oeslick
Depuis maintenant trois ans, neuf structures de la Grande Région se sont associées autour du dispositif « Multipistes », dédié à la musique actuelle, afin de faire émerger les jeunes talents locaux. En mettant en commun leurs moyens, leurs compétences et leurs réseaux, elles offrent aux artistes repérés un accompagnement d'un an qui leur permet de se faire un nom mais aussi de parfaire leur démarche artistique. « Pour Moselle Arts Vivants, explique son directeur Christian Schnell, l'enveloppe allouée chaque année au développement de la musique actuelle est de 15 000 €. Nous avons préféré mettre le focus sur un groupe pendant un an plutôt que d'éparpiller cet argent. Cela permet de déployer un véritable programme d'aide à la formation, à la diffusion, aux rencontres, et à la professionnalisation des groupes. » Sur le territoire mosellan, le dispositif s'appuie sur des partenariats avec la Halle Verrière de Meisenthal, l'association Le Pavé, ou encore les Trinitaires.

Un collectif aux talents multiples

En Moselle, la sélection « Multipistes » 2011-2012 est représentée par le « Voodoo Clan », qui émane du collectif artistique « Voodoo & Cow ». Sur scène, Félix, Adrian, Guillaume et Valentin décochent un hip hop truculent flanqué de clarinette, de contrebasse et de riffs de guitare bien placés. Un méli-mélo sonore à l'image de leurs influences et des disciplines qu'ils expérimentent : multiples, variées, parfois hybrides. « On a commencé par faire du spectacle et du cinéma d’animation, raconte Félix, le coté performance est resté ». Entre spectacle vivant et musique, les concerts du Voodoo Clan sont aussi pour eux l'occasion de colporter le savoir-faire artisanal du collectif, qui va de l'édition de fanzines au textile, en passant par la sérigraphie ou la linogravure. Entrer dans les clous ? Très peu pour les Voodoo, qui jouent cartes sur table avec Moselle Arts Vivants. Ravis de la chance qui leur a été donnée et des portes qui ont été ouvertes, ils pointent tout de même du doigt les quelques faiblesses du dispositif afin d'aider à son amélioration. 

Faire bouger les lignes

« Le principal apport de " Multipistes " est de permettre aux groupes d’être accueillis dans différents espaces de musique actuelle de la Grande Région autour de modules thématisés qui leur permettent de progresser » explique Thomas Dos Santos de l'association « Le Pavé ». Si le groupe évoque avec humour un module de chant lyrique (pas vraiment leur crédo), il se dit très heureux d'avoir pu jouer aux Trinitaires, ou de s'être produit au dernier JDM. « Le label " Multipistes " est aussi un tampon qui nous permet d’être crédibles auprès des politiques » lance Adrian. En revanche, les quatre artistes déplorent l'absence d'un espace de création. « Nous somme enfermés dans de petits locaux de répétition provisoires » raconte Guillaume. « C'est une situation difficile à débloquer, poursuit-il, d'autant plus que dans les institutions, la culture est totalement cloisonnée. Quand on mêle musique et arts plastiques, on se retrouve vite sans interlocuteur ». Pour l'instant, ces préoccupations se heurtent à un ennemi de taille : le temps. « Le temps des collectivités n'est pas celui d'un groupe dynamique » reconnait Christian Schnell. Une chose est sûre, chacun semble déterminé à faire bouger les lignes par l'écoute et le dialogue.

Contact et renseignements :
Dispositif Multipistes


Tél : 03 83 94 58 19 - Le site Internet : http://www.multipistes.eu/  - courriel

Le site Internet du Collectif artistique Voodoo & Cow : www.3615voodoo.com


Notez

              


Les commentaires des internautes

1.Posté par Gladu MIREILLE le 25/07/2012 13:10
Quell belle combinaison d'instruments! Je suis bien curieux d'écouter ça, c'est surement intéressant. Le voodoo sert aussi à faire des zombies, non?

Nouveau commentaire :
Pour info :
Un modérateur est susceptible de supprimer, préalablement à sa diffusion, toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de discussion abordé, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi. Merci de votre compréhension.

Votre commentaire sera également publié dans le forum du site afin de lancer un sujet de discussion.

Musique | Arts & Expos | Spectacles | Littérature | Voyages | LPC, la revue | Rédaction | LPC TV | Le portrait de la semaine | Chroniques










jmleglise
livres
gasri
dvuc-mde-nancy-contact@univ-lorraine.fr
laetitea
CHATPITRE
HalleVerriere
MuseeSarrebourg
irleau
lesportesvives
Helissenalain
Cyndy
LPC57
brunoaltmayer
juzaklo
annelaure_O
EvelyneMeyer
JonathanEckly
Manigance
ulil
Angelys
BANDROLIEN
Jerome
olievin
Karine
MUSICROCK
juzaklo1
Camille57640
mpmazzarini
Jeremy