Tourisme : l’ensemble Promovacances/Fram mis en vente

LBO France, une société d’investissement souhaitait céder son pôle voyages avec l’aide de la banque Rothschild. Le chiffre d’affaire de ce pôle s’élevait alors à environs 520 millions d’euros. C’est désormais chose faite : un nouvel investisseur a été trouvé.

Le marché du voyage ne cesse de bouger en France. Le groupe Karavel/Promovacances et FRAM composaient le pôle tourisme de la société d’investissement LBO France depuis respectivement 2011 et 2015.

Mais depuis février 2018, la société a décidé de mandater la Banque Rothshild afin d’organiser la cession de son pôle voyages. Telle est « la vie des entreprises » nous explique Folco Aloisi, cofondateur de la maison mère de Fram, pour qui il est tout à fait normale que LBO France décide de vendre sa part après les avoir accompagné durant plusieurs années.

Ce pôle affichait un chiffre d’affaire de 520 millions d’euros dont 350 millions pour Karavel/Promovacances et 170 millions pour FRAM.

Les temps ont changé et ce qui faisait la réussite économique d’une entreprise autrefois, ne fonctionne désormais plus. A l’image de ses concurrents, FRAM a été victime d’un manque d’intérêt grandissant pour les destinations d’Afrique du Nord. De plus, il devient de plus en plus courant que le consommateur préfère créer son séjour de toute pièce via internet, sans autre intermédiaire.

Dirigeons nous faire un nouvel équilibre ?

Cependant, depuis 2017, il semblerait que le marché du tour operating se ressaisi peu à peu. En France du moins, le secteur se consolide de plus en plus. Nombreux sont les investisseurs qui souhaite accompagner les groupes de ce secteur. Depuis fin 2016, Look Voyages et Vacances Transat font partis de TUI France (Marmara, Nouvelles Frontières). Dans la même idée, l’opérateur touristique Marietton a voulu également se renforcer en acquérant le réseau d’agences Havas Voyages fin 2015.

Comme l’espérait le cofondateur Folco Aloisi, la vente a été rapidement bouclée. Equistone Partners Europe étaient rentré en négociations exclusives avec la société LBO France pour une participation majoritaire de Karavel / Promovacances et Fram. Et, suite au feu vert de Bruxelles, c’est une nouvelle étape qui commence pour ces équipes.

A l’acquisition en Avril 2018, le chiffre d’affaires des groupes s’établissait ainsi à 507 millions d’euros. Il est également possible maintenant pour les salariés qui le souhaitent de devenir associé à l’opération en devenant actionnaires de leurs sociétés.

L’avenir de FRAM sera-t-il prospère ? Tout reste à confirmer. Nous en parlions déjà en 2017, puis cette année, mais pour l’instant son sauvetage semble plus probable d’ici 2019. Ces ventes avaient déjà augmenté de 40% en 2017 par rapport à 2016. Puisse cela continuer ainsi.