Santé : quelle est la meilleure prothèse dentaire

Les séniors plus que toute autre catégorie de personnes peuvent être victimes de caries et de parodontites provoquant la dévitalisation de la dent et donc sa chute. Des solutions existent pour remédier à cela et faciliter le quotidien des séniors. Passons donc en revue ces différentes solutions.

Les différents types de prothèses dentaires

C’est au dentiste de décider de la solution la plus convenable en fonction des situations et du degré de détérioration des dents. On distingue d’une part les prothèses fixes et les prothèses amovibles. L’utilisation de matériaux différents (métaux, céramique ou résine composite pour les prothèses amovibles) pour les différentes prothèses explique les différences de prix.

Prothèse dentaire amovible

Lorsque trop de dents sont absentes, le dentiste pourra vous conseiller d’opter pour une prothèse amovible. Celle-ci peut cependant être assez gênante à porter. Des marques de colle développent justement des colles qui permettent de mieux fixer ce genre de prothèses dentaires. Une prothèse dentaire amovible peut être partielle ou complète. Lorsqu’elle est partielle, elle prend appui sur les dents restantes ou les gencives au moyen de crochets ou d’attachements invisibles. Lorsqu’elle est complète, elle prend appui sur la gencive. Une prothèse dentaire amovible partielle (1 à 3 dents) coûte entre 380 et 550 €. Lorsqu’elle est complète, elle coûte entre 1230 et 2500 €.

Couronne

La couronne est généralement choisie lorsque la dent est dans un état avancé de détérioration mais que la racine tient toujours bon. La couronne est donc une sorte de protection pour la dent permettant de la consolider et de la recouvrir. Lorsque la dent est plus sérieusement atteinte, il devient nécessaire de la soutenir à l’aide d’un rivet placé au cœur de la dent. Dans ce dernier cas, lorsqu’une pièce métallique est fixée à la racine, on parle « d’Inlay Core ». Il existe 2 autres types de couronnes à savoir « l’Inlay » et « l’Onlay ».

L’inlay dentaire permet de reconstruire la partie interne de la dent soit celle qui est invisible. Du fait que ce soit une prothèse, elle permet d’obtenir un résultat plus esthétique et plus durable que les amalgames en composite habituellement utilisées pour combler un vide laissé par une carie. Par opposition à l’Inlay, l’Onlay permet de reconstituer la partie visible de la dent. Il est le plus souvent utilisé quand une dent est cassée. Une couronne coûte de 350 à 1200 €. L’Onlay de 400 à 800 € et l’Inlay de 125 à 300€.

Lire aussi : Réforme des tarifs dentaires : combien allez-vous payer désormais ?

Bridge

Le bridge également appelé pont dentaire est une option choisie lorsque la racine de la dent est totalement absente. Il peut s’agir d’une seule dent comme il peut s’agir de plusieurs dents. La dent va prendre appui sur les dents restantes (sur les dents voisines pour être plus précis par une couronne) ou sur l’os alvéolaire. On distingue trois techniques de fixation différentes du bridge : traditionnel, Maryland ou Cantilever. Le Cantilever est le moins solide des trois. Un bridge coûte entre 1600 et 2000 €.