40 % des seniors souscrivent une assurance obsèques

Un sondage Kantar TNS pour PFG montre que 40 % des seniors se tournent vers les contrats d’assurance obsèques ou prévoient prochainement de le faire. Il faut dire que ces contrats offrent de nombreux avantages. Ils permettent notamment de couvrir les frais laissés à sa famille après son décès mais aussi de s’assurer que les volontés du défunt soient respectées.

Les femmes plus prévoyantes que les hommes

D’après cette étude, les femmes sont plus organisées que les hommes. En effet, les seniors qui déclarent avoir souscrit un contrat d’assurance obsèques sont majoritairement des femmes (59 %). Toutefois, de plus en plus d’hommes s’y intéressent : 41 % en 2017 contre 38 % seulement en 2012. L’âge moyen de souscription se situe actuellement à 66 ans. Naturellement, plus les seniors avancent dans l’âge, plus ils sont prévoyants. 20 % des sondés âgés de 50 à 59 ans indiquent avoir souscrit un contrat contre 41 % chez les plus de 70 ans.

Le sondage révèle également que les classes sociales moins favorisées se tournent davantage vers ces contrats. En effet, parmi les seniors ayant déjà souscrit à un contrat de prévoyance, 21 % sont issus de milieux populaires contre 10 % issus de classes socio-professionnelles supérieures. La majorité des seniors semblent donc vouloir réduire la charge financière que représenteraient leurs obsèques pour leur famille.

Les seniors se tournent vers leurs interlocuteurs du quotidien pour souscrire

Les banques et assureurs apparaissent comme les interlocuteurs privilégiés par les seniors pour contracter un contrat de prévoyance. En effet, 46 % des sondés déclarent avoir souscrit un tel contrat auprès d’un assureur et 39 % auprès de la banque. Ces chiffres sont surprenants car les pompes funèbres permettent pourtant aux seniors de personnaliser leurs obsèques afin que leurs dernières volontés soient respectées.

Le choix des seniors en matière de rites funéraires évolue

La nature des obsèques a beaucoup évolué ces dernières années. Alors que la crémation représentait 1 % des obsèques en 1980, en 2012, elle représentait plus de 46 % des intentions exprimées dans les contrats d’assurance obsèques puis 54 % en 2017. Cette tendance s’explique principalement par le manque de places dans les cimetières et la volonté des Français de se tourner vers un cérémonial moins cher, plus écologique.

En matière de pratique religieuse, le choix des seniors évolue peu : 37 % optent pour une cérémonie civile et 63 % pour une cérémonie religieuse, contre 70 % en 2012.

Seniors : les avantages à souscrire une assurance obsèques

Ce n’est pas un hasard si 40 % des seniors souscrivent ou vont prochainement contracter une assurance obsèques. En effet, envisager sa disparition n’est pas une démarche évidente. Pour autant, l’organisation des obsèques est un acte de prévoyance important. Ce contrat prévoit la transmission d’un capital à la famille du défunt destiné à couvrir les frais funéraires. Il ne faut pas oublier que les frais de cérémonie et de sépulture sont souvent élevés : comptez 4 000 euros en moyenne pour une inhumation et 3 000 euros pour une crémation.

A cela s’ajoutent les frais complémentaires liés au transport funéraire, aux soins de conservation ou encore au choix des matériaux. En souscrivant un tel contrat, vous pourrez également bénéficier d’une aide dans vos démarches, d’un service d’information juridiques et administratives à votre disposition. Cette solution laisse à chacun le temps d’aborder la situation.

Sources et références :