Rachat de crédit : les bonnes pratiques pour les emprunteurs seniors

Devenue une opération bancaire très sollicitée par les Français, le rachat de crédit intéresse aussi les emprunteurs séniors. Cependant, il faut suivre quelques astuces pour obtenir un rachat de crédit après 60 ans.

Rachat de crédit après 60 ans : quels sont les critères ?

Anticiper une baisse de revenus avant la retraite, financer une résidence une secondaire ou encore profiter des meilleures conditions de financement, les raisons qui motivent un rachat de crédit peuvent être diverses et variées pour les seniors. Toutefois, pour prétendre à une telle opération bancaire, un emprunteur senior doit satisfaire certains critères.

Certes, les critères d’octroi d’un rachat de prêt senior peuvent varier d’un emprunteur à un autre et/ou d’une banque à une autre, mais certains critères de base doit être satisfaits. Pour tous les emprunteurs, le premier critère est la solvabilité. Pour cela, l’emprunteur senior doit justifier des revenus réguliers (contrat de travail, pension de retraite, loyers perçus, etc.).

Son comportement bancaire doit être serein. Autrement dit, ses relevés de compte ne doivent pas présenter des refus de paiements ou de chèques. Ces derniers ne doivent pas faire l’objet de découverts bancaires réguliers.

La durée du crédit doit être raisonnable. En fait, même s’il n’y a pas de limite officielle pour prétendre à un rachat de crédit, il faut savoir que dans les faits, il est plus difficile d’obtenir un crédit sur une longue durée pour un emprunteur senior.

Quelques bonnes astuces pour obtenir un rachat de crédit après 60 ans

Obtenir un rachat de crédit peut être difficile pour les emprunteurs de plus de 60 ans, surtout dans la conjoncture actuelle où de plus en plus de Français optent pour cette opération de banque. Toutefois, en optant pour quelques bonnes pratiques, il est possible de prétendre aux meilleures conditions de rachat de crédit en vigueur.

Au vu de son profil, un senior doit mettre toutes les chances de son côté. Pour cela, il est essentiel qu’il soit perspicace et aussi qu’il se mette dans la peau de la personne qui examinera son projet. Cela permet de travailler chaque détail pour rassurer une banque ou son intermédiaire.

Par ailleurs, pour prétendre aux meilleures offres en vigueur, il est important de soigner son profil emprunteur, ce qui implique de mettre en avant tous les atouts de son profil emprunteur (compte d’épargne, patrimoine).

Il est aussi recommandé de solliciter les services d’un intermédiaire bancaire spécialisé en la matière. Cela permet de mettre en concurrence les différentes offres de financement. Pour rappel, ce spécialiste négocie avec ses partenaires bancaires les meilleures conditions de cette opération financière pour ses clients.

Pour rappel, l’obtention d’un rachat de crédit implique généralement la souscription d’un contrat d’assurance emprunteur. Pour les seniors, la délégation d’assurance emprunteur (contrat individuel) peut être une bonne astuce. Il faut choisir une couverture, autre que celle proposée par l’établissement prêteur.

Sources et références :