Conseils des anciens : épargner tôt pour une retraite confortable

Préparer sa retraite, ça commence dès son plus jeune âge. En effet commencer à épargner le plus tôt possible est le seul moyen de jouir d’une retraite sereine et ce grâce aux plans d’épargne retraite qui existent en France dont le PERP et le PERCO.

Contexte économique défavorable et prévisions erronées des français

Le système de retraite par répartition en vigueur en France depuis les années 40 semble aujourd’hui pour beaucoup de français insuffisant pour avoir une retraite tranquille. Entre le « Papy boom », le taux de chômage élevé, l’espérance de vie qui ne cesse d’augmenter et le déficit du régime général, il est normal d’être quelque peu préoccupé concernant son avenir. La population active tend à ne plus faire confiance aux politiques menées par le gouvernement en matière de retraite et c’est ce qui explique que les français se mettent à épargner pour leurs retraites dès l’âge de 37 ans en moyenne. Mais il est toujours bon de songer à commencer à épargner pour sa retraite plus tôt que ça.

De nombreux français font fausse route pour ce qui est des sommes à épargner pour s’assurer une retraite confortable. La plupart d’entre eux estiment ces sommes à la baisse et parfois celles-ci sont très loin derrière les sommes qu’il leur faut réellement épargner pour atteindre les rentes escomptées à la retraite.

Les avantages de commencer à épargner le plus tôt possible et les solutions à envisager

En commençant à épargner à l’âge de 25 ans, il est estimé qu’il est nécessaire de verser plus de 500 € par mois pour pouvoir profiter d’un revenu de 31000 € par an à la retraite. Cette cotisation mensuelle ne fait qu’augmenter à mesure qu’on attend avant de commencer à épargner. Voilà donc qui illustre l’importance de s’y prendre le plus tôt possible pour épargner pour sa retraite.

Assurance vie, PERP ou PERCO sont des exemples des solutions d’épargne qui s’offrent à vous pour prévoir votre retraite au mieux. Le PERP et le PERCO vous donnent droit à certains avantages fiscaux dans la mesure où les sommes cotisées chaque année sont déduites des revenus imposables sans toutefois dépasser une certaine limite appelée plafond d’épargne retraite. De plus, les sommes à déposer ne sont pas plafonnées. Les fonds déposés sur votre PERP ou PERCO sont bloqués jusqu’à votre retraite mais il est possible d’en jouir en cas d’imprévus comme un décès ou un surendettement par exemple. Il en va de même pour les sommes déposées sur votre assurance-vie.